Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Dans une ambiance Belle Époque, La passe-miroir est un roman d’apprentissage qui nous emmène dans un univers fantastique qui n’est pas sans rappeler celui d’Hayao Miyazaki dans le Château ambulant.

À la manière d’Harry Potter, La passe-miroir est le genre de roman qui nous trotte dans la tête toute la journée et qui nous rend impatients de rentrer chez nous pour, à nouveau, se plonger dans cet univers magique. A souligner que l’auteur est française et qu’il ne s’agit donc pas d’une traduction. / LC

Retrouvez cette série d’aventure fantastique, dès 13 ans, dans notre rayon « Romans ado-adultes » à la cote DABO (rouge).

Suivi de Les disparus du Clairedelune ; La mémoire de Babel

Fermeture estivale

La Médiathèque sera en vacances pour la période estivale du 17 juillet au 6 août 2017.

Fermeture samedi 15 juillet à 11h30.

Réouverture mercredi 9 août à 13h30.

Le reste des vacances scolaires, la médiathèque est ouverte selon l’horaire public normal.

Dès le 21 juin, vous pouvez emprunter jusqu’à 20 documents à la fois, dont 4 médias audiovisuels.

Bel été à toutes et tous !

Ateliers Bookface

Le bookface consiste à mettre en scène la couverture d’un livre pour créer une illusion d’optique, puis en immortaliser l’instant en prenant une photo.

C’est ainsi que, dans le cadre d’un visite à la Médiathèque, les classes de 9VG/1 et 10 VG1-2 se sont essayés à cette mode venue des USA et du Canada, relayée par les bibliothécaires du monde entier.

Sélection de photos :

9VG/1

10VG/1

10VG/2

Exposition Albertine

Jusqu’au 15 juillet, venez découvrir les productions « à la manière » d’Albertine des élèves primaires de l’établissement scolaire de la Vallée de Joux.

Cet évènement a lieu dans le cadre de l’exposition Albertine : Robes et dessins qui se tient au centre culturel de l’Essor.

Cliquez sur l’image pour agrandir

Découvrez l’illustratrice sur : www.albertine.ch

Une seconde chance de Dani Atkins

« Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ? Après son accident, tout s’est arrangé. Cinq ans ont passé, Rachel est comblée. Elle a un fiancé merveilleux, une famille aimante, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ? Émouvant, palpitant et déchirant, Une seconde chance est une histoire d’amour magique qui nous montre comment un même événement peut engendrer des conséquences radicalement différentes, pour peu qu’au carrefour d’une vie nous prenions une route… plutôt qu’une autre. »

Désorientée par un début d’histoire sans queue ni tête avec les deux vies de Rachel, mais très rapidement je me suis laissée transporter par une écriture très agréable et efficace de l’auteur. On ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour l’héroïne et d’essayer de comprendre son problème de mémoire. Émouvant, palpitant et déchirant, « Une seconde chance » est un livre qui ne nous laisse pas indifférent. Avec un dernier chapitre d’une grande sensibilité et une fin complétement inattendue (pour moi) ce livre m’a bouleversée et me transporte jusqu’au coup de cœur. / NF

Vous trouverez ce roman sentimental pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote ATKI (blanc).

La libraire de la place aux herbes d’Eric de Kermel

« Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es. » Nathalie et Philippe, son mari, décident de sauter le pas et de quitter la capitale pour partir en province, à Uzés. Ils ont élevé leurs enfants et se trouvent à cet âge où il est important de réinventer un projet à deux pour entamer une nouvelle tranche de vie. Philippe est architecte et n’a pas besoin d’être en permanence à Paris, et Nathalie se met en disponibilité de son métier de prof de lettres. Philippe devient un habitué du TGV Avignon-Paris et sa femme comprend rapidement que le tour des brocanteurs et le choix des tissus de ses rideaux ne remplira pas sa vie, même sous le soleil de Provence. La librairie de la place aux herbes est à vendre. Comme d’autres ont le rêve de créer une chambre d’hôtes ou d’acheter un bateau pour faire le tour du monde, Nathalie a toujours rêvé d’être libraire pour vivre au cur des livres. Généreuse et passionnée, elle va rapidement tisser des liens avec ceux qui poussent la porte de sa boutique. Autant de livres que de lecteurs, autant de lecteurs que d’hommes et de femmes aux histoires singulières. Elle devient un peu comme une apothicaire qui délivre des livres comme d’autres des plantes ou des tisanes pour accompagner ses « patients ».

 

Ce roman « feel good », nous transporte dans l’univers des livres. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les histoires de vie des clients de la librairie. Les excellentes descriptions du village d’Uzès et de son ambiance chaleureuse du sud et également les magnifiques illustrations au crayon à papier, m’ont donné envie de partir découvrir ce petit village et sa librairie ! Malheureusement, petit bémol avec Nathalie, la libraire qui m’a souvent agacée avec son côté touche à tout et je sais tout !

Entre développement personnel, découverte du Sud et de la littérature, voilà un roman qui saura convaincre de nombreux lecteurs. /NF

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote KERM (blanc).