Archives de catégorie : BD et mangas

La cantine de minuit de Yarô Abe

« Dans ce petit restaurant situé au fond d’une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin. La carte ne propose que du tonjiru, soupe de miso au porc, ainsi que du saké, mais selon vos envies, on vous préparera à la demande tout ce qu’on est en mesure de vous servir. Saucisses en forme de poulpe, curry qui a reposé toute une nuit, concombres marinés dans du son de riz… Des petits plats typiques du Japon qui réveilleront les papilles et les souvenirs du temps passé. Car ici, chaque plat est lié aux souvenirs d’un personnage : yakuza, stripteaseuse, boxer… Les habitués et clients d’un soir qui se rassemblent ici ont chacun leurs raisons, et le patron bienveillant est toujours à leur écoute, derrière son comptoir. »

Chaque nuit, le patron de ce petit restaurant tokyoïte, ouvert de minuit à sept heures du matin, improvise un plat en fonction des désirs de ses clients. Chaque plat révèle une histoire, celle du client qui évoque alors les souvenirs du temps passé.

Ce manga est une galerie de portraits, une succession de rencontres éphémères plongeant le lecteur au cœur de la culture et de la gastronomie japonaise qui ne se limite pas aux sushis. / LC

Vous trouverez cette série de manga dans notre rayon Bandes dessinées pour adultes à la cote CANT (blanc).

L’adoption de Zidrou et Arno Monin

« Une orpheline péruvienne de 4 ans, Qinaya, est adoptée par une famille française. Celui qui sera le plus chamboulé est Gabriel, car il doit apprendre à devenir grand-père. L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite. »

Qinaya est une petite fille péruvienne, qui, suite à un tremblement de terre dans son pays où elle a perdu sa famille, est adoptée par Alain et Lynette. Arrivée en France, elle fait connaissance avec ses grands-parents Gabriel et Mamie Rysette. La retraite tranquille de Gabriel, un papy bougon, est alors bouleversée par l’arrivée de l’enfant.

J’ai tout de suite eu le coup de cœur pour cette bande dessinée sensible aux illustrations tendres. Zidrou maitrise à merveille les petits bonheurs et tracas de la vie quotidienne. Il nous fait passer par des émotions variées, du rire aux larmes. Attention, la fin n’est certainement pas celle que vous attendrez ! / LC

Retrouvez cette tranche de vie en 2 volumes dans notre rayon Bandes dessinées à la cote ADOP (blanc).

Aya de Yopougon

de Marguerite Abouet, dessins de Clément Oubrerie

Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan, Côte d’Ivoire. Nous sommes en 1978. Aya vit entourée de sa famille et de ses amies, Bintou et Adjoua. Elle rêve de devenir médecin afin d’échapper à la fameuse série C : Coiffure, Couture, Chasse au mari.

Entre tradition et modernité, partez à la découverte de la Côte d’Ivoire à travers une palette très variée de personnages gais et spontanés. Les dialogues et les dessins nous plongent dans un univers coloré et nous font voyager en Afrique. L’histoire, pleine de simplicité et d’humour, aborde toutefois des sujets importants : condition féminine, sexualité, patriarcat.

Khê ! Lisez Aya de Yopougon, dêh !

Cette série de six volumes s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux adultes. Vous la trouverez dans le rayon Bandes dessinées à la cote AYA (rouge).

aya_1 aya_2 aya_3aya_4  aya_5aya_6