Archives de catégorie : Livres

L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan

À l’âge de cinquante-neuf ans, Fiona Maye est une brillante magistrate spécialiste du droit de la famille. Passionnée, parfois même hantée par son travail, elle en délaisse sa vie personnelle et son mari Jack. Surtout depuis cette nouvelle affaire : Adam Henry, un adolescent de dix-sept ans atteint de leucémie, risque la mort. Les croyances religieuses de ses parents interdisant la transfusion sanguine qui pourrait le sauver, les médecins s’en remettent à la cour. Après avoir entendu les deux parties, Fiona décide soudainement de se rendre à l’hôpital, auprès du garçon. Mais cette brève rencontre s’avère troublante et, indécise, la magistrate doit pourtant rendre son jugement.

mcewanMaladie, religion et affaires judiciaires, voilà trois sujets épineux que Ian McEwan a réussi à traiter magistralement. Il a su mélanger la froideur de la justice anglaise avec la douceur des personnages et de leur vie intime. Une écriture fluide, des personnages attachants et des rebondissements surprenants, un roman qui ne nous laisse pas indifférent.

Vous trouverez ce titre au rayon Romans ado-adultes à la cote MCEW (blanc).

Collection « Tour du monde » aux éditions Rue des Enfants

La collection « Tour du monde »  propose de découvrir les différentes coutumes et traditions des pays du globe à travers de nombreux thèmes : sports, animaux, écritures, habitudes alimentaires, prénoms, blagues et devinettes, fêtes, bonnes manières… Des livres avec des anecdotes étonnantes et informatives et des illustrations pleines d’humour que vous trouverez dans le rayon Documentaires jeunesse.

tour du monde 1 rdf_toursdumonde(www.ruedesenfants.fr)

L’homme idéal existe : il est Québécois

de Diane Ducret

Mesdames, seriez-vous capable de traverser l’Atlantique pour rejoindre un homme fraichement rencontré ? Notre héroïne, parisienne, trentenaire et célibataire est plutôt malheureuse en amour, jusqu’au jour où elle rencontre l’homme parfait dans une galerie d’art à Paris ! Elle, n’a pas hésité à sauter dans un avion pour rejoindre Gabriel, au fin fond du Canada.

Voici un concentré de bonne humeur. Des situations cocasses (où l’on peut parfois se reconnaitre), des expressions québécoises plus comiques les unes que les autres et des personnages drôles et attachants. Voilà la recette d’un roman qui se lit d’une traite au coin du feu !

Vous trouverez ce titre au rayon Romans ado-adultes à la cote DUCR (blanc).

homme_idéal

Aya de Yopougon

de Marguerite Abouet, dessins de Clément Oubrerie

Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan, Côte d’Ivoire. Nous sommes en 1978. Aya vit entourée de sa famille et de ses amies, Bintou et Adjoua. Elle rêve de devenir médecin afin d’échapper à la fameuse série C : Coiffure, Couture, Chasse au mari.

Entre tradition et modernité, partez à la découverte de la Côte d’Ivoire à travers une palette très variée de personnages gais et spontanés. Les dialogues et les dessins nous plongent dans un univers coloré et nous font voyager en Afrique. L’histoire, pleine de simplicité et d’humour, aborde toutefois des sujets importants : condition féminine, sexualité, patriarcat.

Khê ! Lisez Aya de Yopougon, dêh !

Cette série de six volumes s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux adultes. Vous la trouverez dans le rayon Bandes dessinées à la cote AYA (rouge).

aya_1 aya_2 aya_3aya_4  aya_5aya_6

Le portrait des vaudois de Jacques Chessex

Cette année, la compagnie du Clédar a décidé d’adapter au théâtre « Le portrait des vaudois » de Jacques Chessex (1934-2009) , recueil de chroniques publié pour la première fois en 1969.

chessex-1Vous trouverez cet ouvrage et bien d’autres encore dans les romans ados-adultes à la cote : CHES (blanc). D’autres vaudoiseries vous attendent également en exposition.

Plus d’infos sur la pièce de théâtre sur le site du Clédar.

Post mortem de Carlos Bauverd

Résumé :

Printemps 2002, quelque part en Suisse romande, on enterre (discrètement) un vieil homme au passé chargé : l’un des rares citoyens helvétiques à avoir pris ouvertement – et ce dès avant la guerre – le parti de Hitler. Un pasteur lit au bord de la fosse un texte bref préparé par le fils défunt, sous la forme d’une lettre adressée à celui qui s’en va… rentré chez lui après la cérémonie funèbre, le fils s’installe à sa table de travail et commence à noircir furieusement du papier : il veut finir cette  » lettre « , achever de dire – de crier – tout ce qu’il a sur le coeur. Deux mois plus tard, la missive est devenue un livre : celui dont il est question ici. Où nous est conté à la fois l’itinéraire d’un esprit fourvoyé et la souffrance d’un enfant dont la vie, très tôt ; fut douloureusement partagée entre l’amour et la haine.

Né à Madrid en 1953, Carlos Bauverd est sociologue, longtemps porte-parole de la Croix-rouge internationale, puis directeur de communication au Bureau International du Travail (BIT). Il raconte dans ce récit autobiographique la relation difficile qu’il a entretenue avec son père, qui fut, dans la Suisse des années 30 et 40, un nazi notoire et qui le resta jusqu’à sa mort.

bauverdVous trouverez cet ouvrage dans les romans ados-adultes à la cote : BAUV (blanc).