Archives de catégorie : Romans ado-adultes

Agatha Raisin : la quiche fatale de M.C. beaton

 » Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin. »

Amateurs d’humour british, voici une série policière à découvrir ! Une Miss Marple moderne, qui fume comme un pompier, qui ne refuse jamais un verre de gin et qui ne mâche pas ses mots. Un bon moment de détente ! / LC

Vous trouverez cette série dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote BEAT (blanc).

A noter l’existence d’une série télévisée adaptée des romans :

Le mari de la harpiste de Laurent Bénégui

« Vous êtes-vous déjà approché d’une harpe ? L’instrument est magnifique, mélodieux, mais n’entre pas dans les ascenseurs, ne supporte ni le froid ni le chaud, coûte plus cher qu’une voiture, a plus de cordes qu’un régiment d’archers, plus de pédales qu’un peloton de cyclistes, et si vous n’en jouez pas tous les jours, vous perdez vos doigts. En toute franchise, une harpe, c’est le bazar dans votre vie. Mon problème, c’est que je suis tombé amoureux d’une harpiste… »

Des personnages attachants, un triangle amoureux original et une belle justesse entre l’humour et la tendresse, voilà la composition presque parfaite de Laurent Bénégui. Juste un petit bémol car l’histoire était trop courte à mon goût !
C’est le second roman de cet auteur que je lis et je peux affirmer que je suis fan de son écriture espiègle et douce ainsi que de ses histoires farfelues !
Étant moi-même musicienne et vivant avec un musicien professionnel, j’ai particulièrement apprécié ce roman ! / NF

Vous trouverez ce livre dans notre rayon Romans ados-adultes à la cote BENE (blanc).

La vie secrète d’Elena Faber de Jillian Cantor

« Autriche, 1938. Kristoff, jeune orphelin viennois, est apprenti chez Frederick Faber, un maître graveur, créateur de timbres, lorsqu’éclate la nuit de cristal. Après la disparition de son professeur, Kristoff commence à travailler pour la résistance autrichienne avec la belle et intransigeante Elena, la fille de Frederick dont il est tombé amoureux. Mais tous deux sont bientôt pris dans le chaos de la guerre. Parviendront-ils à échapper au pire ?
Los Angeles, 1989. Katie Nelson découvre dans la maison familiale une riche collection de timbre appartenant à son père. Parmi ceux-ci, une mystérieuse lettre scellée datant de la Seconde Guerre mondiale et ornée d’un élégant timbre attire son attention. Troublée, Katie décide de mener l’enquête, aidée de Benjamin, un expert un peu rêveur…
Entre passion et tragédie, à travers les décennies et les continents, ce roman poignant, profondément émouvant et déjà traduit dans neuf langues, lie une des périodes les plus sombres de l’Histoire à un présent plein d’espoir. »

Passionnante, émouvante et addictive, voilà trois petits mots qui résument parfaitement ma lecture de « La vie secrète d’Elena Faber ». Une histoire mêlant la petite et la grande Histoire avec justesse et intensité. Une intrigue extrêmement bien documentée qui nous fait découvrir des pans de l’histoire de l’Autriche mais également le triste sort réservé aux juifs à cette époque. Je recommande vivement ce livre aux amateurs de romans historiques mais également aux personnes qui apprécient les histoires d’amour.

Vous trouverez ce roman dans notre secteur ado-adultes à la cote CANT (blanc).



La reine des quiches de Sophie de Villenoisy

« A quarante et un ans, Murielle collectionne les échecs, comme si une vilaine fée prenait un malin plaisir à la persécuter. Après autant de fausses couches que de manuscrits refusés, elle s’est résignée à ne donner vie qu’à des articles sur les vermifuges dans la rubrique animalière d’un journal télé. Jusqu’au jour où un éditeur l’appelle, son dernier roman, Ceci est mon corps, l’a fasciné, il veut absolument le publier. Murielle n’en revient pas, son roman-confession sur sa propre stérilité va lui apporter la reconnaissance dont elle a toujours rêvé ! Mais ce succès littéraire pourrait aussi avoir des conséquences inattendues sur sa vie et son entourage… »

Telle une bonne quiche au fromage, j’ai dévoré ce roman d’une seule traite. La stérilité est un sujet délicat d’actualité, que l’auteur amène avec finesse et humour. On découvre aussi le monde de l’édition avec la publication du premier roman de notre héroïne.
J’apprécie beaucoup le style décalé et percutant de l’auteur. J’ai tourné avec frénésie les pages afin d’accompagner notre reine des quiches dans sa nouvelle vie d’écrivain à succès !
Un roman feel-good à découvrir sans tarder ! / NF

Vous trouverez ce roman dans notre secteur ados-adultes à la cote VILL (blanc).


Une toile large comme le monde d’Aude Seigne

« Sous nos trottoirs et nos océans, des millions de mails transitent chaque seconde à travers des câbles qui irriguent le monde. Surfant sur ce flux continu, Pénélope, June, Birgit et Lu Pan mènent leur existence de « millénials » aux quatre coins de la planète. Fascination ou familiarité, dépendance ou dégoût, leur rapport au web oscille, dans leur travail comme dans leur vie amoureuse. En découvrant l’univers de boîtes et de fils qui les relient bien plus concrètement qu’ils n’imaginent, ils élaborent un plan vertigineux pour atteindre leur but commun : mener une existence hors de la Toile. »

Un roman qui parle d’internet ? Est-ce paradoxal ? Pas tant que cela dans notre société hyper connectée d’aujourd’hui ! Un récit instructif, qui met en question notre utilisation d’internet.

Jeune auteure suisse, Aude Seigne a été récompensée par le prix Nicolas Bouvier en 2011 pour les Chroniques de l’Occident nomade. Elle fait désormais partie de la scène littéraire romande. A découvrir absolument ! / LC

Vous trouverez ce roman de société dans notre rayon ados-adultes à la cote SEIG (blanc).

Un coupable presque parfait de Robin Stevens

 » Lorsque Daisy Wells et Hazel Wong fondent leur agence de détectives privés, elles espèrent débusquer une enquête digne de ce nom. Tout bascule subitement le jour où Hazel découvre la prof de sciences étendue dans le gymnase. Le temps d’aller chercher Daisy, le corps a disparu. Dès lors, il ne s’agit plus seulement d’un crime à résoudre mais d’un crime à prouver, et ce, avant que le coupable ne frappe de nouveau. Chaque minute compte lorsque tout indique que le meurtrier est là, coincé à vos côtés, dans l’école où vous vivez. « 

Voici un roman policier à l’ambiance très british ! Grâce à un plan du pensionnat et une liste des suspects, les lecteurs se retrouvent à mener l’enquête en compagnie des deux jeunes détectives Daisy et Hazel. Roman interactif donc, dont le suspense est gardé jusqu’au dénouement. Dans la lignée d’Agatha Christie ou d’Arthur Conan Doyle. / LC

Vous trouverez ce roman dès 11 ans dans notre rayon ados-adultes à la cote STEV (rouge).

Du même auteur : De l’arsenic pour le goûter ; Un assassin de première classe

La chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan

« Alors que l’Angleterre entre dans la seconde Guerre mondiale, la professeur de musique Primrose Trente, nouvellement arrivée à Chilbury, encourage les femmes du village à braver le décret du pasteur ordonnant la fermeture de la chorale de l’église en l’absence des hommes, et à continuer de chanter à leur place. La chorale des dames de Chilbury est née! Elle est constituée d’un petit groupe hétéroclite : une veuve qui tremble pour son fils unique envoyé au front, la plus belle fille du village amoureuse d’un bad boy, sa petite sœur qui s’essaye à la politique sans rien y comprendre, une jeune réfugiée juive pleine de secrets et une sage-femme louche qui tente de fuit un passé sordide. Grâce au chant, chacune trouve la force de surmonter les difficultés quotidiennes et les horreurs de la guerre qui déchirent leurs vies. »

Je referme ce livre triste et nostalgique de devoir quitter les dames de la chorale de Chilbury. L’auteur nous offre une belle brochette de portrait de femmes très attachantes. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces choristes ainsi que la petite communauté de Chilbury. Potins, secrets, jalousie, mensonges mais également le deuil et la guerre. Le gros point fort du roman est la forme choisie par l’auteur avec un subtil mélange de lettres et de journal intime. J’ai presque eu l’impression de faire partie de cette petite communauté.

Petit coup de cœur pour ce roman à plusieurs voix ! / NF

Vous trouverez ce livre dans notre rayon ados-adultes à la cote RYAN (blanc).

La belle sauvage de Philip Pullman

 » À l’auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d’équipée, doivent s’enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s’affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours. « 

Avis aux amateurs de la trilogie A la croisée des mondes, Philip Pullman revient avec un nouveau cycle littéraire dont La Belle sauvage est le premier tome. Dans La Trilogie de la poussière, les lecteurs retrouvent avec bonheur Lyra et son daemon Pantalaimon dans de nouvelles aventures. Un univers de fantasy incontournable au même titre que Harry Potter ou Le Monde de Narnia. / LC

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote PULL (rouge).