Archives de catégorie : Romans ado-adultes

Une toile large comme le monde d’Aude Seigne

« Sous nos trottoirs et nos océans, des millions de mails transitent chaque seconde à travers des câbles qui irriguent le monde. Surfant sur ce flux continu, Pénélope, June, Birgit et Lu Pan mènent leur existence de « millénials » aux quatre coins de la planète. Fascination ou familiarité, dépendance ou dégoût, leur rapport au web oscille, dans leur travail comme dans leur vie amoureuse. En découvrant l’univers de boîtes et de fils qui les relient bien plus concrètement qu’ils n’imaginent, ils élaborent un plan vertigineux pour atteindre leur but commun : mener une existence hors de la Toile. »

Un roman qui parle d’internet ? Est-ce paradoxal ? Pas tant que cela dans notre société hyper connectée d’aujourd’hui ! Un récit instructif, qui met en question notre utilisation d’internet.

Jeune auteure suisse, Aude Seigne a été récompensée par le prix Nicolas Bouvier en 2011 pour les Chroniques de l’Occident nomade. Elle fait désormais partie de la scène littéraire romande. A découvrir absolument ! / LC

Vous trouverez ce roman de société dans notre rayon ados-adultes à la cote SEIG (blanc).

Un coupable presque parfait de Robin Stevens

 » Lorsque Daisy Wells et Hazel Wong fondent leur agence de détectives privés, elles espèrent débusquer une enquête digne de ce nom. Tout bascule subitement le jour où Hazel découvre la prof de sciences étendue dans le gymnase. Le temps d’aller chercher Daisy, le corps a disparu. Dès lors, il ne s’agit plus seulement d’un crime à résoudre mais d’un crime à prouver, et ce, avant que le coupable ne frappe de nouveau. Chaque minute compte lorsque tout indique que le meurtrier est là, coincé à vos côtés, dans l’école où vous vivez. « 

Voici un roman policier à l’ambiance très british ! Grâce à un plan du pensionnat et une liste des suspects, les lecteurs se retrouvent à mener l’enquête en compagnie des deux jeunes détectives Daisy et Hazel. Roman interactif donc, dont le suspense est gardé jusqu’au dénouement. Dans la lignée d’Agatha Christie ou d’Arthur Conan Doyle. / LC

Vous trouverez ce roman dès 11 ans dans notre rayon ados-adultes à la cote STEV (rouge).

Du même auteur : De l’arsenic pour le goûter ; Un assassin de première classe

La chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan

« Alors que l’Angleterre entre dans la seconde Guerre mondiale, la professeur de musique Primrose Trente, nouvellement arrivée à Chilbury, encourage les femmes du village à braver le décret du pasteur ordonnant la fermeture de la chorale de l’église en l’absence des hommes, et à continuer de chanter à leur place. La chorale des dames de Chilbury est née! Elle est constituée d’un petit groupe hétéroclite : une veuve qui tremble pour son fils unique envoyé au front, la plus belle fille du village amoureuse d’un bad boy, sa petite sœur qui s’essaye à la politique sans rien y comprendre, une jeune réfugiée juive pleine de secrets et une sage-femme louche qui tente de fuit un passé sordide. Grâce au chant, chacune trouve la force de surmonter les difficultés quotidiennes et les horreurs de la guerre qui déchirent leurs vies. »

Je referme ce livre triste et nostalgique de devoir quitter les dames de la chorale de Chilbury. L’auteur nous offre une belle brochette de portrait de femmes très attachantes. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces choristes ainsi que la petite communauté de Chilbury. Potins, secrets, jalousie, mensonges mais également le deuil et la guerre. Le gros point fort du roman est la forme choisie par l’auteur avec un subtil mélange de lettres et de journal intime. J’ai presque eu l’impression de faire partie de cette petite communauté.

Petit coup de cœur pour ce roman à plusieurs voix ! / NF

Vous trouverez ce livre dans notre rayon ados-adultes à la cote RYAN (blanc).

La belle sauvage de Philip Pullman

 » À l’auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d’équipée, doivent s’enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s’affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours. « 

Avis aux amateurs de la trilogie A la croisée des mondes, Philip Pullman revient avec un nouveau cycle littéraire dont La Belle sauvage est le premier tome. Dans La Trilogie de la poussière, les lecteurs retrouvent avec bonheur Lyra et son daemon Pantalaimon dans de nouvelles aventures. Un univers de fantasy incontournable au même titre que Harry Potter ou Le Monde de Narnia. / LC

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote PULL (rouge).

La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley

« Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain. Après avoir été embrassée par un garçon au lycée, elle se retrouve aux urgences à la suite d’un choc anaphylactique. Dès lors, elle décide de ne plus sortir de chez elle pendant des années. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Un jour, à la bibliothèque, elle fait la connaissance d’Eric Keegan et de son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’Eric ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme… De manière inattendue, leur rencontre va permettre à ce trio irrésistible de s’ouvrir à la vie et à l’amour. »

Être allergique aux êtres humains, impossible me direz-vous ? Pourtant c’est bien cette maladie qui touche l’héroïne de ce roman Jubilee, 26 ans, qui vit recluse chez elle sans aucun contact. Le décès de sa mère va la pousser à franchir le seuil de sa porte, de sortir de sa solitude et de s’ouvrir au monde qui l’entoure.

Avec un titre aussi accrocheur difficile de passer à côté de ce roman. Une lecture sympathique, un bon roman feel-good dans la lignée de Jodi Picoult et Jojo Moyes, parfait pour cet été. / LC

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ado-adultes à la cote OAKL (blanc).

Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris) de Blandine Chabot

« Appelle quand tu veux… C’est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : y sont inscrits le prénom d’un homme – Jean-Philippe – et son numéro de téléphone, suivis de l’invitation « Appelle quand tu veux ». Célibataire et anéantie par sa dernière relation amoureuse, Catherine se lance dans un projet que son amie Margaux situe « à mi-chemin entre le plus fou des désespoirs et le plus admirable des espoirs ». Appeler ce Jean-Philippe. »

En tant que bibliothécaire, il m’est souvent arrivé de découvrir des marques-pages originaux oubliés par les lecteurs précédents. Mais, jamais, je n’ai eu affaire à un numéro de téléphone. C’est sur ce scénario pour le moins original que Blandine Chabot nous raconte l’histoire d’une célibataire trentenaire en quête de reconstruction après une rupture amoureuse douloureuse. Le style de la romancière est vif et percutant. Le roman est rempli d’humour tout en abordant des thèmes plus émouvants comme celui de la solitude. Un moment à savourer accompagné d’une tasse de thé. / LC

Vous trouverez cette comédie romantique dans notre rayon ado-adultes à la cote CHAB (blanc).

Les pluies de Vincent Villeminot

« Il pleut depuis maintenant huit mois, sans discontinuer. L’eau monte, les digues cèdent : il faut évacuer. Lorsque Kosh voit la voiture de ses parents engloutie dans un torrent de boue, il se retrouve seul avec son frère. Lou, son petit frère et sa petite sœur sont aussi livrés à eux-mêmes, dans un pays qui prend un tout autre visage… Kosh et Lou, amoureux depuis leur première rencontre, réussiront-ils à se mettre à l’abri et à rester ensemble ?  »

 

Le dernier roman post-apocalyptique de Vincent Villeminot confirme la réputation solide de cet auteur français pour adolescents. Sélectionné pour le Prix RTS Littérature Ado 2018, ce roman mêle plusieurs genres qui se côtoient à merveille : roman-catastrophe, robinsonnade, aventure pirate et réflexion écologique.  L’histoire tient le lecteur en haleine durant les deux tomes de la série qui se lit d’une traite. / LC

Vous trouverez ce diptyque dès 13 ans dans notre rayon Ado-adultes à la cote VILL (rouge).

Les huit montagnes de Paolo Cognetti

« Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.

Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir. Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l’intime à l’universel et signe un grand roman d’apprentissage et de filiation. »

C’est avec beaucoup d’émotions et apaisée que je referme ce livre un peu comme après avoir vu un magnifique couché de soleil sur le lac de Joux.  Paolo Cognetti a réussi à me transporter dans les alpes italiennes mais également à l’autre bout du monde dans la chaîne de l’Himalaya grâce à ses magnifiques descriptions.

Sans intrigue, sans suspense, dans un rythme lent et dans un style pur et poétique, il nous offre un vibrant hommage à la montagne, à ses habitants, à l’amitié et à la vie.  C’est un véritable coup de cœur pour ce roman qui sort des sentiers battus. / NF

Vous trouverez ce roman dans notre rayon Ado-adultes à la cote COGN (blanc).