Archives de catégorie : Romans ado-adultes

Le violon d’Hannah de Guy Girard

« Prisonnier dans un camp en Bavière, Jules Brenot rentre en juin 1945 dans sa ferme du Haut-Doubs avec un violon. Cinquante années plus tard, Lucie, sa petite fille violoniste, tente d’élucider, avec l’aide de son ami Julien et d’un luthier suisse, le mystère qui entoure la facture et la propriété du bel instrument longtemps oublié que son grand-père lui a légué à sa mort. Amour caché, échange ou larcin ? Le texte empreint d’humanité et d’amour nous invite à découvrir le monde magique de la lutherie et de la musique. L’auteur y trouve la note sensible pour entraîner le lecteur vers l’issue improbable de ce roman inspiré par un fait réel… »

Voici un roman qui se déroule tout près de chez nous et qui fait une petite halte aux Charbonnières. Il mêle histoire de famille et musique avec douceur et sensibilité. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir le monde magique de la lutherie, que je ne connaissais pas. Il m’a manqué quelques pages et un peu plus de mystère autour de l’enquête que mènent Lucie et Julien sur l’origine du violon pour avoir un réel coup de cœur. Je vous conseille tout de même ce roman remplit d’humanité et d’amour. / Nadine

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote GIRA (blanc).

La bibliothécaire d’Auschwitz d’Antonio Iturbe

« A quatorze ans, Dita est une des nombreuses victimes du régime nazi. Avec ses parents, elle est arrachée au ghetto de Terezín, à Prague, pour être enfermée dans le camp d’Auschwitz. Là, elle tente malgré l’horreur de trouver un semblant de normalité. Quand Fredy Hirsch, un éducateur juif, lui propose de conserver les huit précieux volumes que les prisonniers ont réussi à dissimuler aux gardiens du camp, elle accepte. Au péril de sa vie, Dita cache et protège un trésor. Elle devient la bibliothécaire d’Auschwitz. »

Avec ce roman aussi vrai que nature, nous sommes plongés de manière brutale au plein cœur du camp de concentration d’Auschwitz. On vit avec les détenus qui tentent malgré tout de survivre face à la cruauté des SS allemand.
J’ai été très émue par le courage de la jeune Dita, qui aujourd’hui âgée de 91 ans, est l’une des dernières rescapées d’Auschwitz.
Un roman aussi touchant que violent qui m’a beaucoup émue et me fait relativiser la drôle de période que nous sommes en train de vivre.
Un vrai coup de cœur pour ce « roman-témoignage ». / Nadine

Vous trouverez ce récit dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote ITUR (blanc).

Au fil des jours d’Aline Reymond

« Aujourd’hui, je me sens… fière, triste, insouciante, inquiète, rêveuse…
Cela commence en hiver, au moment de la rupture, de l’absence. Quand il fait froid au-dehors, on se rassemble au-dedans et c’est ce que l’auteure a fait, mettant en mots jour après jour les émotions qui tissent le fil de sa vie. Une palette contrastée où la joie, capable de se nourrir d’infimes détails, toujours refait surface.
Un livre
à savourer par petites touches
à oublier sur une table, au fond d’un sac
à laisser ouvert sur une saison, une image, une émotion. »

Aline Reymond est native de la Vallée de Joux. Au fil des jours elle couche sur papier les émotions qui l’habitent. De la tristesse à l’allégresse, de l’anxiété à la sérénité, du questionnement à la détermination, elle partage avec nous ses sentiments personnels sous forme de fragments, de petits bouts de vie vécus.
Je me suis parfaitement retrouvée dans certains de ses textes et j’ai été très touchée par ses mots choisis avec justesse. A découvrir sans tarder ! / Léa

Vous trouverez ce recueil dans notre rayon Documentaires adultes à la cote 841 (blanc).

Vous pouvez aussi l’acquérir directement à la bibliothèque pour la somme de modique de 20 CHF. Un cadeau de Noël parfait !

Extrait :


« Curieuse
au moment de commencer un livre.
Il y en a toujours quelques-uns qui attendent et lorsque
je passe près d’eux, ils me font de l’oeil, comme les
pâtisseries sur un étalage. Le même plaisir de les
déguster prochainement, selon ma faim et mes envies
du moment.
Et surtout, surtout, quand j’en aurai le temps. »

Après le monde d’Antoinette Rychner

« Un cyclone ravage la côte ouest des Etats-Unis. Après des faillites en cascade, les finances américaines s’écroulent, entraînant avec elles le système mondial. En quelques mois, le monde tel que nous le connaissons est englouti. Huit ans plus tard, de nouvelles formes de sociétés émergent. Deux femmes, à la veillée, racontent l’épopée de l’humanité avant et après la catastrophe. Saura-t-on inventer, au coeur du désastre, d’autres façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ? Un roman visionnaire et inspirant, hanté par une peur qui traverse toutes les sociétés occidentales : celle de l’effondrement. »

Connaissez vous la collapsologie, ce courant de pensée qui prédit l’effondrement de notre civilisation ? Problèmes sanitaires, catastrophes écologiques, barbarie, vie en communauté, tels sont les thèmes abordés dans le nouveau roman d’Antoinette Rychner, autrice neuchâteloise. A travers des voix de femmes, elle imagine les différents chemins que pourrait prendre l’humanité pour survivre et tenter de se reconstruire.
Une lecture en demi-teinte pour ma part, en raison du fil décousu de l’histoire, mais que je conseille tout de même aux amatrices de dystopies, à celles qui apprécient les romans féministes et aussi pour découvrir une écrivaine suisse. / Léa

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote RYCH (blanc).

Si vous avez aimé ce livre, nous vous conseillons la lecture de : Une autre fin du monde est possible : vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre) de Pablo Servigne.

Cachemire rouge de Christiana Moreau

« De l’Asie à l’Italie, le destin de trois femmes liées par un pull en cachemire… A Ordos, Alessandra achète un gilet en cache- mire pour sa très chic boutique de Florence. Impressionnée par la qualité du fil, elle donne sa carte à Bolormaa la vendeuse. Bolormaa, elle, a dû quitter la steppe où sa famille élevait des chèvres dont on tire le cachemire car l’hiver a décimé leur troupeau. A l’usine où elle travaille désormais, Bolormaa fait la connaissance de XiaoLi, jeune chinoise avec laquelle elle sympathise. Toutes deux décident de se construire un avenir meilleur et d’affronter les dangers d’un voyage. »

Voici un magnifique roman qui nous transporte de la Mongolie à l’Italie avec le destin de deux jeunes femmes courageuses qui fuient l’esclavage chinois et espèrent se construire un avenir meilleur en Europe. Tout au long du roman, on voyage avec nos deux héroïnes et on ne peut s’empêcher d’avoir peur pour elles avec les nombreux dangers qui les guettent !
Cette histoire traite avec beaucoup de justesse des thèmes d’actualité comme l’immigration, l’exploitation et le réchauffement climatique.
Petit coup de cœur pour cette ode à l’amitié et à l’espoir ! / Nadine

Vous trouverez ce roman dans notre rayon Large vision à la cote MORE (blanc).

L’affaire Nobel : une autre histoire de la Suède d’Olivier Truc

« Comment un Français sans éclat est-il devenu le Weinstein nordique ? En plein #MeToo, dix-huit femmes accusent l’époux d’une célèbre poétesse suédoise de harcèlement sexuel et de viol. Il est aussi soupçonné d’avoir révélé les noms de plusieurs futurs lauréats du prix Nobel de littérature, décerné par l’Académie… dont sa femme est un membre éminent. C’est le drame. En Suède, la fureur gronde et l’Académie se déchire comme jamais. Sidéré par ce fait divers à mille lieues de l’image paisible de son pays d’adoption, Olivier Truc nous entraîne dans l’histoire et les coulisses du prix littéraire le plus célèbre mais aussi le plus opaque du monde. D’un œil aiguisé, surprenant, parfois cocasse, toujours affectueux, il dévoile les contradictions profondes de la société suédoise, si policée et progressiste en apparence. Vous ne verrez plus jamais le Nobel de littérature comme avant. »

Pour beaucoup, comme pour moi, la Suède avait cette image de grande pionnière en matière de système sociétal. Naïvement sans doute, j’imaginais que, dans ce pays, l’égalité hommes/femmes n’était plus une lutte mais bien une réalité… Image idyllique qui vola brutalement en éclat fin 2017. Olivier Truc réussi avec brio une immersion dans les coulisses du plus grand prix et de son pays d’adoption. / Morgane

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote TRUC (blanc).

Les petites robes noires de Madeleine St John

« 1959. Au deuxième étage du grand magasin F. G. Goode’s de Sidney, des jeunes femmes vêtues de petites robes noires s’agitent avant le rush de Noël. Parmi elles, Fay, à la recherche du grand amour ; l’exubérante Magda, une Slovène qui règne sur les prestigieux Modèles Haute Couture ; Lisa, affectée au rayon Robes de cocktail, où elle compte bien rester en attendant ses résultats d’entrée à l’université… Dans le secret d’une cabine d’essayage ou le temps d’un achat, les langues se délient, les vies et les rêves des vendeuses se dévoilent sous la plume délicate de Madeleine St John. »

Madeleine St John nous dresse des portraits de femmes, vendeuses du grand magasin Goode’s à Sydney. Le lecteur suit leur quotidien dans leurs petites robes noires, et découvre que ces femmes sont bien plus lumineuses qu’elles n’y paraissent. Un récit sobre, discret, au charme désuet, sur l’émancipation des femmes dans la société patriarcale des années 50-60. / Léa

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote STJO (blanc).

Des étoiles dans les yeux de Nicolas Fraissinet

« Je m’appelle Eliott. J’ai 25 ans. Je l’ai appris aujourd’hui. Je serai aveugle dans quinze jours. Imaginez qu’il ne vous reste que quelques jours pour voir le monde et les personnes que vous aimez. Comment ne pas vous lancer, comme Eliott, à la recherche des seules images que l’on ne peut pas observer du bout des doigts ? Recueillir les regards qui traduisent la profondeur de l’âme, quand les yeux s’emplissent d’étoiles. Avant que l’obscurité ne vienne, Eliott découvre que sa quête effrénée lui ouvre les portes d’un monde nouveau, aussi bouleversant qu’inattendu… »

Installez-vous confortablement dans un fauteuil avec votre livre et votre téléphone portable à portée de mains afin de pouvoir scanner le QR code proposé dans le livre et laissez-vous transporter au fil des pages par les magnifiques accords de piano.
Ce roman unique en son genre par son originalité et sa construction vous transportera dans un monde parallèle entre réalité et imaginaire. J’ai beaucoup apprécié l’univers de l’auteur, rempli de douceur et de poésie.
Un roman atypique pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur ! / Nadine

Vous trouverez ce roman dans notre rayon Ado-adultes à la cote FRAI (blanc).