Exposition de peinture de Jean-Claude Berney

Jean-Claude Berney est un passionné d’histoire et de peinture. Il consacre sa retraite à ces deux passions. Originaire de la Vallée de Joux, il s’intéresse à l’histoire de sa famille et de la région.

A travers douze tableaux accompagnés d’un texte explicatif bien documenté, Jean-Claude Berney retrace les différentes étapes de l’histoire de la Vallée de Joux de l’arrivée de Dom Poncet, l’édification de l’Abbaye du Val de Joux, l’arrivée des premiers colons, à l’introduction de l’industrie.

L’exposition est à découvrir du 9 au 30 septembre 2017.

Entrée libre.

Retrouvez un bref aperçu des peintures dans la Val News du 28 septembre.

Nouvelles acquisitions : juillet-août 2017

Vos bibliothécaires n’ont pas chômé durant cet été afin d’approvisionner les rayons de la Médiathèque en nouveautés.

Elles ont désormais rangé leurs lunettes de soleil et leurs maillots de bain, pour faire place à la rentrée littéraire et aux innombrables sorties.

Mais, en attendant tous ces romans, n’hésitez pas à consulter la liste des nouvelles acquisitions des mois de juillet et août.

Le fondateur de John Lee Hancock

« Dans les années 50, Ray Kroc rencontre les frères McDonald qui tiennent un restaurant de burgers en Californie. Bluffé par leur concept, Ray leur propose de franchiser la marque et va s’en emparer pour bâtir l’empire que l’on connaît aujourd’hui. »

Dans ce biopic consacré à Ray Kroc incarné par Michael Keaton, nous découvrons comment ce modeste vendeur de machine à milk-shake a réussi à propulser, par des mécanismes parfois douteux, un petit restaurant de fast-food  imaginé par les frères Richard et Maurice McDonald au rang de multinationale.

Malgré sa facture plutôt classique, j’ai tout de même apprécié ce film qui nous plonge dans les prémices d’une entreprise mondialement connue. / LC

Vous trouverez ce film biographique, dès 12 ans, dans notre rayon Multimédia à la cote FOND (rouge).

La sonate oubliée de Christiana Moreau

« A 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à des âmes dévouées. Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l’un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, enfermées pour toujours dans l’anonymat. »

Voici un roman pour les amateurs de musique, d’Histoire et pour les amoureux de la belle ville de Venise ! Avec une écriture raffinée, l’auteur nous a composé une histoire originale et prenante, sans aucune fausse note ! Véritable hommage à Vivaldi ainsi qu’aux musiciennes orphelines, ce roman est un peu comme les mélodies du prêtre roux, rythmées mais remplies de douceur. Ni de bémols, ni de dièse mais un gros coup de cœur pour ce premier roman ! / NF

Vous trouverez ce roman pour les adultes dans notre rayon « Romans ados-adultes » à la cote MORE (blanc).

Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Dans une ambiance Belle Époque, La passe-miroir est un roman d’apprentissage qui nous emmène dans un univers fantastique qui n’est pas sans rappeler celui d’Hayao Miyazaki dans le Château ambulant.

À la manière d’Harry Potter, La passe-miroir est le genre de roman qui nous trotte dans la tête toute la journée et qui nous rend impatients de rentrer chez nous pour, à nouveau, se plonger dans cet univers magique. A souligner que l’auteur est française et qu’il ne s’agit donc pas d’une traduction. / LC

Retrouvez cette série d’aventure fantastique, dès 13 ans, dans notre rayon « Romans ado-adultes » à la cote DABO (rouge).

Suivi de Les disparus du Clairedelune ; La mémoire de Babel

Fermeture estivale

La Médiathèque sera en vacances pour la période estivale du 17 juillet au 6 août 2017.

Fermeture samedi 15 juillet à 11h30.

Réouverture mercredi 9 août à 13h30.

Le reste des vacances scolaires, la médiathèque est ouverte selon l’horaire public normal.

Dès le 21 juin, vous pouvez emprunter jusqu’à 20 documents à la fois, dont 4 médias audiovisuels.

Bel été à toutes et tous !